AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



  
 (logan) + death created time to grow the things that it would kill.
Invité
Invité
avatar
 Sujet : (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Dim 26 Juin - 19:39
LOGAN ABBERLINE.
IDENTITÉ : Logan Abberline
AGE : 35 ans.
DATE DE NAISSANCE : 13/10/1981.
LIEU DE NAISSANCE : New-York, États-Unis.
PROFESSION : Agent de la Division.
STATUT CIVIL : Célibataire.
LOCALISATION ACTUELLE : Castle Clinton.
ARME DE PRÉDILECTION : fusil d'assaut M16.
GROUPE : La Division.

TRAITS DE CARACTÈRE : impulsif - loyal - borné - altruiste - courageux - franc - arrogant - drôle - fier - honnête - malin - rancunier.

DÉCÈS POSSIBLE : Oui.
RISQUE DE DÉCÈS : (42%).
[IRL_VERBIS.DIABLO]
Hum suis pas très douée pour me présenter haha. Sarah, 26 ans et de la région Lyonnaise !  Suis contente de retrouver un forum survival. Fan de l'univers resident evil ! Je sens que je vais me plaire parmi vous !
APTITUDES : Combat rapproché (80%) - Tirs (92%) - Sécurité (70%) - Oral (10%) - Secourisme (20%).

MASQUE DE CONTAMINATION : Niveau 02

NOMBRE D'INFECTÉS TUÉS : Ne tient pas le compte.

PRÉLUDE : Tant d'années perdues à se battre pour un drapeau, pour un gouvernement qui se servaient de nous comme de la chair à canon. Tant d'années mutilées, repliés dans les tranchées à tirer sur un ennemi le plus souvent armé de cailloux et de prières profanées par nos armes aiguisées. Tant d'années ... Si seulement je pouvais en récupérer une ou deux. Lutter autrefois pour la vie avait un goût de paradis tandis que affronter quotidiennement cette mort rampante est synonyme d'enfer. L'Irak c'était un terrain de jeu comparé à ce cauchemar ambulant que je vis tous les jours. Enfoirés de zombies, mes nuits entachés à jamais de sombres cauchemars venus gâcher la beauté d'un jour qui faisait semblant de se lever, plongé dans l'obscurité à tout jamais. Putain de Virus. Humanité décadente, toujours à vouloir se prendre pour Dieu, faisant de nous des morts en sursis encore un peu amoureux de la vie. Et si les morts-vivants c'était nous ? Je m'appelle Logan Abberline, ça sonne Anglais, mais je suis bien natif de New-York, autrefois cité des libertés et ville de la tolérance. Désormais cimetière géant infesté de cadavres, de pourritures et d'une civilisation écroulée. Avant d'entrer dans la Division, je n'étais qu'un simple soldat dans l'US Army, sniper redoutable, combattant acharné. Je n'ai presque connu que la guerre, n'ayant jamais pu laisser entrer un peu d'amour et de lumière dans mon existence gâchée à servir un pays qui nous a abandonnés. J'aimerais revenir à ce jour maudit où j'ai signé pour m'engager, pensant naïvement que peut-être ma vie aurait été meilleure, mais en me demandant tout de même si j'aurai pu survivre jusqu'à présent ? Le profil parfait pour la Division, un passé de combattant, des compétences appréciées et une vie personnelle inexistante et sacrifiée au profit d'une arme et d'un treillis. Ma famille ? Enfant de l'orphelinat qui n'a jamais eu la chance d'être adopté. Ballotté de foyers en foyers, l'armée ayant été ma seule perspective d'avenir et mon seul foyer dans un monde où exister était synonyme de douleurs. Un passé que je ne regrette pas malgré le sang sur mes mains, ma conscience à jamais souillée par les affres de la guerre. Aujourd'hui, je fais parti des rares qui sont encore debout, tentant dangereusement de protéger les derniers survivants qui se révèlent tout aussi cruels que nos ennemis communs. Je n'ai plus pitié des morts désormais, ce sont plutôt les vivants qui sont à craindre car même dans l'horreur et l'adversité, l'humain continu de montrer son vrai visage et de faire preuve de cruauté. La fin du monde ? L'Apocalypse ? Putain j'ai pas signé pour ça ...

11 DÉCEMBRE 2015 : Six mois de sommeil, loin de la guerre et de la Division. Logan profitait plus ou moins de sa nouvelle vie, l'agence gouvernementale lui ayant construit une existence basée sur le mensonge, une couverture sociale afin de le rendre crédible aux yeux du monde. Un appartement tout frais payé, une voiture, de l'argent chaque mois qui lui permettait de mener une routine confortable dans l'attente d'être activé. L'hiver avait enveloppé l'île sous son manteau de neige et de glace, profitant alors de sa soirée dans un pub irlandais du coin. De la bière, du rock et des jolies filles pour réchauffer l'atmosphère glaciale de la ville. Les habitants ne parlaient que d'une chose : la mise en quarantaine de l'hôpital. Logan n'était pas vraiment inquiet, se disant que si la situation avait été dramatique, il aurait été contacté par la Division pour reprendre du service. « Encore une saloperie du gouvernement c'est moi qui vous le dit ! » S'exclama alors Big Jim, le propriétaire du pub qui croyait dur comme fer à la théorie du complot. « Les média en ont à peine parlé, ça dois être une putain de grippe c'est tout. Un vilain rhume qu'ils essayeront de soigner en nous faisant payer des vaccins hors de prix. » Les autres riaient dans l'insouciance tandis que le soldat restait en retrait à écouter la conversation, songeur. Ces derniers mois avaient été bien calmes, aucunes missions suicides et autres entraînements crevants imposés par son agence. Son instinct lui disait pourtant que le calme n'était que temporaire, que la tempête finirait bientôt par s'abattre sur lui et la réalité le rattraper douloureusement. La serveuse s'approcha alors du géant de muscle, se posant sur ses genoux en déposant une bière fraîche devant lui. Les femmes, elles étaient si douées pour faire oublier le reste que le barbu se laissa alors aller à la concupiscence avec elle. Ses lèvres lui offrait une échappatoire à sa prison invisible, oubliant la guerre et qui il était réellement — une arme que le gouvernement utilisait quand ça lui chantait. « Tu bosses vraiment dans l'urbanisme ? » Demanda-elle amusée en caressant les cheveux du brun qui étirait un sourire en coin sur ses lippes, noyant son mensonge dans la bière en hochant la tête. « Faut pas se fier aux apparences ma jolie. » Finit-il par conclure en laissant un pourboire dans la main de la jolie rousse qui tournait la tête vers les portes du bar qui s'ouvraient sur deux hommes en costumes noirs. Un silence balaya alors la salle tandis que le duo s'avançait vers le couple sur la banquette. La rouquine s'éloigna alors en rejoignant Big Jim derrière le bar, les regards figés sur Logan qui semblait ne pas avoir envie d’accueillir les nouveaux arrivants. « Vous me voulez quoi les Men In Back ? » Souffla alors le soldat sans même les regarder, profitant de sa bière dans une arrogance qui agaça l'un des deux agents. « Agent Abberline, vous venez d'être activé. Veuillez nous suivre s'il-vous-plaît. » Logan se donna enfin la peine de lever les yeux vers le duo, blasé de voir ses vacances se terminer. Six mois ? C'était tout ce qu'il avait eu pour profiter de la vie, se redressant alors sous le regard surpris des habitués en offrant un clin d’œil à la serveuse qui le regardait disparaître à l'extérieur. « J'avais raison. Il doit être de la CIA un truc comme ça ! Ce trou du cul était bien trop agile aux fléchettes. » Le pub céda alors à l'hilarité tandis que le protagoniste s'engouffrait dans le van noir en direction du quartier général de la Division. Le début des problèmes, la fin du répit.

14 DÉCEMBRE 2015 : Le virus se propageait aussi vite que les flammes, dévorant chaque personnes exposées pour ne laisser que mort brutale et résurrection fatale. Putain d'Umbrella et leurs foutues expériences ratées ! Logan ignorait comment le virus avait pu être libéré, ne croyant pas vraiment à un accident quand il s'agissait de ce genre d'organisations frelatées. Envoyé par la Division pour maintenir l'ordre dans la ville après la Quarantaine, il se tenait près du barrage pour empêcher la foule de déborder. Les civils hurlaient, pleuraient et s'entassaient près du pont de Brooklyn pour tenter de fuir la ville. Logan était perplexe, observant la cohorte humaine jeter des projectiles sur les forces armées dépassées. « Quel merdier ... » Souffla-il a son collègue et ami Mack qui reçut l'ordre d'aller patrouiller dans les ruelles adjacentes. Logan suivit alors son pote en se frayant un chemin parmi la foule, observant le ciel profané par des dizaines d'hélicoptères et autres avions de chasses. Il n'avait jamais vu ça dans toute sa vie, se croyant alors dans un film ou un cauchemar hallucinant. Les personnes saines se mêlaient aux contaminés dans les rues, l'armée et la Division tentant d'éloigner le plus possible les infectés tandis qu'il observait avec dégoût les gens profiter de la situation pour piller les magasins environnants. Le fusil sur l'épaule, il couvrait Mack qui s'avançait dans une ruelle, alerté par les gémissements d'une gamine réfugiée derrière une poubelle. Au loin, il pouvait entendre les râles dégueulasses de ces personnes que la population nommait déjà zombies. C'était irréel, observant alors de nouveau un avion passé à toute vitesse au-dessus de sa tête tandis que Mack poussait alors un cris de douleur. Logan se mit alors à courir vers lui en observant la gosse mordre la joue de son collègue. « Putain ! » Cracha-il en attrapant alors la fillette par les cheveux pour l'envoyer valser un peu plus loin avec rage. Son corps frêle embrassa alors les briques, pas du tout sonnée par le coup du soldat qui regardait avec dégoût la petite blonde se relever et foncer sur lui la bouche ensanglantée. Il devait la tuer, il le savait ... Mais il n'avait jusqu'à présent jamais tirer sur une gosse à peine âgée de onze ans. Pourtant une balle alla se loger entre ses deux yeux, l’observant tomber comme une poupée de chiffon sur le bitume, morte pour la seconde fois. Il tourna alors la tête vers Mack qui venait de tirer, une marque de morsure sur la joue, fixant alors ses iris céruléennes avec un air grave. « Bah quoi ? Cette pute m'a mordue, » souffla alors son pote qui savait très bien ce que tout cela voulait dire — il était infecté. Au bout de la ruelle, une horde de contaminés se pressaient pour rejoindre le centre et le buffet d'humains sains à quelques mètres d'eux. Les directives étaient très claires, toutes personnes infectées devaient être éliminées. Logan ne pouvant se résoudre à tuer son pote, il l’observa sortir une grenade de la poche de son kevlar, un sourire aux lèvres. « J'ai toujours su que je crèverais avec classe. Fais gaffe à ton cul Abberline. » Comme une ode à la mort, un dernier clin d’œil de la part de son ami qui se mit alors à courir vers la horde en tirant dans le tas. Logan tenta de le rattraper, mais une explosion le fit sursauter tandis que le pont venait d'exploser sous un missile, choqué. Puis une deuxième, une troisième et une autre provenant de la ruelle causée par Mack qui venait de se faire sauter avec les dizaines de contaminés. Projetés en arrière et dans le cirage, il sentit deux bras puissants le relever tandis que la ville disparaissait sous les cris, les flammes et le sang.

AVRIL 2016 : Piégés, abandonnés, survivre ... Des années à servir un pays qui avait laissé des milliers de personnes mourir sans même lever le petit doigt pour les aider. Même la Division avait été oubliée parmi toute cette merde. Des mois à pourrir dans le quartier général et à tenter de trouver des survivants, à faire reculer les contaminés qui se montraient de plus en plus surréalistes. Des chiens enragés, des oiseaux qui étaient prêts à vous arracher les yeux, une végétation décimée, il ne restait plus rien de beau ... Le virus T continuant de se propager et de détruire toute forme de vie sur Terre. Il était impossible de quitter la ville, les ponts, les aéroports, tout avait été détruit par l'armée pour isoler la ville du reste du monde. Quatre mois qu'ils survivaient sans vraiment savoir si un jour quelqu'un viendrait les sauver. Logan avait vu des amis mourir, muter et tentés de venir le bouffer ensuite. Il n'y avait pas de Paradis et l'Enfer était bel et bien sur Terre. Il faisait parti des rares survivants de la Division, n'ayant pas souhaité déserté, loyal envers son lieutenant et son unité. Quatre mois où il avait eu à faire à des zombies, des monstres enragés et une humanité s'essoufflant aussi vite qu'une allumette enflammée. Plus de moralités, c'était la loi du plus fort, pillages, viols, meurtres. C'était l'Apocalypse comme certains fanatiques aimaient le penser, une fin du monde causée par l'avidité et la cupidité des hommes. Il n'aspirait à rien d'autre que survivre, voyant chaque jours un peu plus la civilisation disparaître et son optimisme baisser. Sans les autres agents, il se serrait certainement fait sauter la cervelle, sachant pertinemment que tout seul, il ne serait pas capable de survivre. Le pire dans toute cette merde, c'était les regrets. Comme de ne pas avoir assez profité, baiser, danser ou même aimer. L'amour ... C'était bien la seule chose qui ne pourrait pas faire reculer le Virus. Le temps était à la guerre, celle de la vie contre la mort et mieux ne valait pas trop s'attacher car tout finissait par pourrir et se consumer.

My life's been a circle of violence and degradation long as I can remember. I'm ready to tie it off.



À REMPLIR OBLIGATOIREMENT:
 


Dernière édition par Logan Abberline le Lun 27 Juin - 4:35, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Céphas Vlajac
Membre des Corbeaux Noirs
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DATE D'INSCRIPTION : 18/05/2016
MESSAGES : 80
CRÉDITS : 1543
PSEUDO : the road.
AVATAR : jeremy irons.
COPYRIGHTS : babine.
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Dim 26 Juin - 19:42
Bienvenue et bon courage pour ta fiche. Quel bon choix d'avatar, il est vraiment rare de nos jours. Ce choix de groupe, également. J'ai hâte d'en lire plus. Si jamais tu as besoin d'aide, n'hésites pas.

_________________

DEEP DARK.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Dim 26 Juin - 19:42
Ca manque de mâle ici, alors c'est parfait et chris est un très bon choix
Bienvenue sur NZ et bonne chance pour ta fiche, si tu as des question, nous sommes là
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DATE D'INSCRIPTION : 20/06/2016
MESSAGES : 35
CRÉDITS : 757
PSEUDO : Ainsley
AVATAR : Kate Mara
COPYRIGHTS : Shiya
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Dim 26 Juin - 19:45
Chris Evans colle juste trop bien pour un mec de la division !
Bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Dim 26 Juin - 19:51
Ca sent de plus en plus le mâle par ici, c'est cool Chris est
Bienvenue, et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Nell Matheson
Agent de la Division
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DATE D'INSCRIPTION : 20/06/2016
MESSAGES : 28
CRÉDITS : 861
PSEUDO : balladur (dante).
AVATAR : rosamund pike.
COPYRIGHTS : babine.
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Dim 26 Juin - 19:55
Et tous les mâles vont à la Division. Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Dim 26 Juin - 19:56
chris est tellement parfait pour la division
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Dim 26 Juin - 19:58
La Division c'est tellement hype en ce moment c'est ouf
Bienvenue du coup, et si tu as des questions, n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Dim 26 Juin - 20:03
Wow quel accueil !
Merci à tous, vous êtes beaux !
Je vais tâcher de remplir cette fiche rapidement !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Dim 26 Juin - 20:11
Nell Matheson a écrit:
Et tous les mâles vont à la Division.


Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Dim 26 Juin - 21:41
Oh oh oh, ça sent le viril par ici

Bienvenuuuue, très bon choix de célébrité et évident de groupe !

Je te souhaite bonne chance pour la finition de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Lun 27 Juin - 3:21
Merci mes charmantes collègues !
Fiche terminée !
J'espère que ça ira.
Revenir en haut Aller en bas
Céphas Vlajac
Membre des Corbeaux Noirs
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
DATE D'INSCRIPTION : 18/05/2016
MESSAGES : 80
CRÉDITS : 1543
PSEUDO : the road.
AVATAR : jeremy irons.
COPYRIGHTS : babine.
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Lun 27 Juin - 8:48
[Bienvenue à Manhattan]

Punaise, quelle histoire. J'ai pas pu m'empêcher de rire au passage des Men In Black et des fléchettes. Sacré personnage que voilà, surtout lorsqu'il perd son ami. On sent le vécu, l'expérience et la sagesse.
Je te valide avec grand plaisir. Bienvenue à la Division, chef.

PS : N'oublies pas de réclamer les points pour ta validation en moins de 24h.

Maintenant que tu as rejoint définitivement le forum, tu es libre d'y errer comme bon te semble. Toutefois, nous te demanderons quelques derniers efforts avant de t'amuser. D'abord, pense à vérifier si ton avatar a été recensé dans le bottin des avatars, tout comme ton personnage dans le listing des joueurs. Si tu fais partie d'un groupe, n'oublies pas de vérifier également que ton rang a été ajouté aux annexes de ton groupe. Si un oubli a été fait de la part de l'administration, n'hésites pas à faire une réclamation par MP.
Si tout est en règle, tu peux d'ores et déjà créer un scénario. Tu peux aussi faire une fiche de liens, un journal de bord et diverses demandes dans la section de gestion du personnage.
Comme tu as pu le constater, un large système de jeu a été mis en place. Si tu souhaites en comprendre la mécanique, tu peux te rendre dans la section du jeu infernal. C'est également là-bas que tu pourras lancer un dé, mais aussi trouver une équipe, grâce à laquelle tu pourras participer à des événements.

Pour les demandes concernant le joueur, comme un double-compte, des suggestions, etc, tu peux visiter l'antre des joueurs.
Du point de vue du hors jeu, tu peux fréquenter le flood aussi longtemps que tu le voudras. N'oublies pas, également, d'aller voter toutes les deux heures sur les top-sites.

Enfin, retiens bien que chaque participation sur le forum te rapporte des points. Tous ne sont pas automatiques, tu peux donc les réclamer dans le sujet système de crédits (pour plus de facilitée, il est posté en annonce globale).

N'oublies pas de réclamer les points de ta validation.

_________________

DEEP DARK.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   Lun 27 Juin - 15:52
Oh merci !
Content si ça plaît !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
 Sujet : Re: (logan) + death created time to grow the things that it would kill.   
Revenir en haut Aller en bas
 
(logan) + death created time to grow the things that it would kill.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dacia Logan et Sandero ECO2 : Dacia passe au vert.
» Consommation Huile LOGAN MCV 1.5 DCi 85 CH
» Comparatif Sandero face à la Logan, L'argus de l'automobile n° 4142.
» Bientôt en Logan.
» Pb installation HP avant sur Logan MVC phase 2 - Laureate dci85cv

 :: LES MORTS :: Fiches des anciens
Sauter vers: